world naked bike ride

World Naked Bike Ride 2018 à Londres et Brighton

Le dimanche 10 juin 2018, une vague de naturistes à vélo a envahi les rues de Londres et de Brighton. Des milliers d’adeptes se sont réunis pour participer à la World Naked Bike Ride, une manifestation internationale cyclo-nudiste qui met à l’honneur la nudité et dénonce l’un des grands problèmes énergétiques de notre société : la dépendance au pétrole.

Au nom de la nudité et de la sécurité routière

Créée en 2001 par des Espagnols amateurs de cyclo-nudisme, la World Naked Bike Ride constitue aujourd’hui l’un des grands rendez-vous internationaux annuels des naturistes. Le 10 juin 2018, des milliers de cyclistes ont défilé allègrement dans les rues de Londres et de Brighton, transformant l’espace d’une journée le décor du centre-ville de ces deux villes anglaises. Costumes d’Adam et lunettes de soleil, strings et sacs à dos, bikinis et chapeaux… Chaque participant a revendiqué à sa manière le droit d’être nu et la reconnaissance du naturisme comme une pratique saine et thérapeutique avec pour dénominateurs communs la tolérance et la bonne humeur. Cet évènement fut également l’occasion de rappeler la vulnérabilité des cyclistes sur les routes et de sensibiliser tous les acteurs concernés, conducteurs et pouvoirs publics, sur la nécessité de protéger tous ceux qui aiment pédaler les cheveux au vent.

Des participants créatifs et sans tabou

Le naturisme ne connaît ni d’âge, ni d’origine, ni de sexe, ni de frontière. Pour cette raison, il ne fut guère étonnant de voir un père de famille défiler avec ses enfants aux côtés d’un retraité déterminé et d’une adolescente portant des ailes et des bottines roses. A Londres, les cyclo-nudistes sont passés devant des lieux emblématiques comme Piccadilly Circus et le palais de Westminster, siège du parlement britannique. A Brighton, les cyclistes ont traversé des parcs et longé le front de mer dans une ambiance conviviale, heureux de pouvoir s’adonner librement aux joies du naturisme sur leur vélo. Certains ont pris le temps de s’arrêter à un camion-restaurant qu’ils voyaient sur leur route pour s’alimenter et s’hydrater avant de repartir. L’évènement, autorisé par la mairie et encadré par la police, s’est déroulé sans incident particulier sous le regard mêlant amusement et curiosité des non-pratiquants.

Un mouvement engagé

Outre le respect de la nudité et la sécurité routière, la World Naked Bike Ride a pour objectif de vanter les avantages du vélo, un moyen de transport propre qui contribue à relever les défis du XXIe siècle. Pour les participants, les villes ne font pas tout ce qu’elles devraient faire pour promouvoir la pratique du vélo en milieu urbain, une excellente alternative aux voitures responsables d’émissions de CO2. Le mouvement dénonce également la trop grande dépendance au pétrole. Il prône une plus grande utilisation des énergies renouvelables et, plus généralement, les libertés individuelles.

Laisser un commentaire