vivre nu

Vivre nu

Le bonheur est dans le pré. Et dans la nudité. Vous en doutez ? Demandez-le aux naturistes qui se réunissent régulièrement pour faire un pique-nique au bois de Vincennes, participer à un concours de natation, jouer au bowling ou réaliser une randonnée en tenue d’Adam (randonue). Demandez-le également aux médecins qui assurent que le naturisme est bon pour le corps et pour le moral, puisqu’il nous libère de la pression sociale dans un monde où règnent l’apparence, les corps sculptés et la quête de la perfection. De la difficulté à occulter ses défauts à l’acceptation de soi-même, il n’y a qu’un pas. Et quelques vêtements à faire tomber. Une des clés pour déverrouiller le malaise qui nous envahit quotidiennement ? Vivre nu.

Les avantages de vivre nu

Décider de vivre nu, c’est décider de se montrer dans son plus simple appareil. « Je vous dévoile mon corps sans maquillage ni artifices, tel qu’il a été créé » clame en silence le naturiste qui prend la décision de vivre nu. Cette décision, une fois prise, entraîne des mécanismes de pensée tout à fait nouveaux et abaisse des barrières psychiques qui nous empêchent de vivre en harmonie avec nous-mêmes et avec la nature.
Les personnes qui vivent entièrement nues ont des relations plus franches et plus directes avec leurs prochains. Elles sont moins tentées de tromper leur entourage, puisqu’elles n’en ressentent généralement pas le besoin. Elles ont assimilé le fait que les vêtements ne sont guère plus que des morceaux de tissus, pour elles inutiles, qui nuisent plus qu’ils n’apportent. Les vêtements nous protègent-ils du froid ? Relativement, étant donné que les organismes des naturistes sont capables de s’adapter à leur environnement et à augmenter leur résistance aux différences thermiques, mieux que les personnes qui sortent leur pull au moindre courant d’air.
La nudité est-elle choquante ? Uniquement dans les sociétés où elle est associée avec la sexualité et l’interdit. Les personnes qui vivent nues peuvent être timides, mais leur pudeur s’efface peu à peu pour laisser la place à la liberté et au confort. Il suffit de nager sans maillot et de dormir nu une fois dans sa vie pour expérimenter cette sensation de bien-être. Pourquoi ces sentiments positifs devraient-ils être cachés ou éphémères ?

Les meilleures villes pour vivre nu

Pour le plus grand bonheur des 2,6 millions de naturistes français, Paris figure parmi les meilleures villes du monde pour vivre nu. La nudité en public a bien sûr sa place et ses limites, et celles de la Ville Lumière se trouvent du côté du bois de Vincennes. Pendant les beaux jours, il est possible de se prélasser dans ce poumon vert de la capitale pendant toute la journée et entièrement nu.
L’Allemagne est un pays très ouvert à la nudité et au naturisme. Munich dispose de plusieurs zones dédiées à la pratique du naturisme, dont une dans le jardin anglais (Englischer Garten), un grand espace vert de près de 400 hectares situé au nord de la ville bavaroise. Berlin possède aussi ses parcs qui tendent la main à cette pratique.
Les pays scandinaves accueillent plutôt bien le naturisme. Dans les capitales comme Stockholm, les habitants ont la liberté de se mettre à nu, excepté en cas d’interdiction explicite. Le topless est autorisé dans une piscine de Malmö. En Finlande, la liberté de profiter de la nature tout en respectant la faune et la flore est intégré dans les mœurs, et le naturisme est l’une des formes de cette liberté.
Le naturisme est généralement bien toléré sur les plages d’Espagne, surtout sur les plages sauvages et en Catalogne autour de Barcelone.
Outre-Atlantique, notamment à New-York et à Montréal, les femmes défendent le topless pour prôner l’égalité entre les hommes et les femmes.

Laisser un commentaire