naturisme-nudisme

Naturisme et nudisme, quelle différence ?

 

Naturisme et nudisme, voilà deux termes bien trop souvent confondus. Pourtant, ces deux notions ont finalement peu de choses en commun en dehors de la pratique de la nudité en société ou en famille.

 

Qu’est-ce que le nudisme ?

Le nudisme désigne tout simplement le fait de ne pas porter de vêtements dans un espace public. On peut ainsi qualifier de nudiste une personne qui se baigne nue sur une plage et se rhabille ensuite. Or, le naturisme est bien plus que cela.

 

Le naturisme est une philosophie

Si le nudisme peut être occasionnel, le naturisme est quant à lui un véritable mode de vie, pratiqué en famille et/ou entre amis, aussi souvent que possible : à la maison, en vacances, etc. La nudité en commun n’est qu’un aspect du naturisme. Une alimentation saine et équilibrée, l’activité sportive en plein air, la protection de l’environnement, se retrouvent ainsi chez de très nombreux naturistes désireux de libérer leur corps et d’apaiser leur esprit.

 

naturisme-nudisme

© Céline Hamelin

 

Dans naturisme, il y a … nature !

La vie en harmonie avec la nature, tout naturiste y aspire. L’observation et le respect de la faune et de la flore, la randonnée, le jardinage, le recyclage, sont autant d’activités fréquemment liées à la pratique du naturisme. Un naturiste est par essence, par définition, proche de la nature. En témoignent d’ailleurs de nombreux centres naturistes, véritables modèles écoresponsables.

 

Le naturisme porte des valeurs

Le naturisme est indissociable de la notion de respect. Celui-ci se décline sous 3 formes : le respect de soi-même et de son propre corps, le respect des autres et enfin le respect de l’environnement.

La pratique de la nudité n’est pas le but d’un naturiste mais bien un moyen de parvenir à l’épanouissement personnel au sein de la nature. La liberté, la tolérance, le partage, la convivialité sont des objectifs plus motivants qu’un bronzage parfait… Ainsi, enlever ses vêtements, c’est faire disparaître les différences sociales.

 

naturisme-nudisme

© Céline Hamelin

 

Le naturisme possède des structures adaptées

En France, la pratique du naturisme (et du nudisme) est réglementée par l’article 222-32 du Code pénal. Selon ce dernier, « l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible au regard du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 € d’amende ».

Par respect pour autrui, et parce que naturisme ne rime jamais avec exhibitionnisme, il se pratique en toute légalité dans des lieux spécialement créés à cet usage : plages naturistes, centre de vacances naturistes, piscine avec créneaux naturistes, etc.

Enfin, sachez qu’il existe aujourd’hui une Fédération française du naturisme et une Fédération naturiste internationale.

Nous espérons que cet article vous a plu et restons à votre disposition pour toute question.

 

À très bientôt chez France 4 Naturisme !

 

Laisser un commentaire