courir nu

Courir nu

Le naturisme sportif, ça vous parle ? Pendant l’Antiquité, les athlètes grecs qui participèrent aux premiers Jeux olympiques ne portaient pas de vêtement. Vous aimeriez les imiter ? Découvrez ce qu’il faut savoir et les endroits où vous pouvez courir nu. Certains ont déjà tenté l’expérience en ville en France et dans d’autres régions du monde dans des endroits inappropriés, à leurs risques et périls…

Jogging nu : avantages et inconvénients

Faire son jogging nu, l’idée est séduisante. Certains privilégient les plages naturistes, sur lesquelles ils peuvent courir en toute liberté en sentant le sable fin entre leurs orteils et la brise caresser leur épiderme. Courir nu permet de mieux fusionner avec la nature, de se sentir plus léger et d’obtenir un bronzage uniforme. L’absence de vêtement est saine pour la peau qui respire mieux et évite la transpiration excessive, un vrai plus sur le plan hygiénique.

Cela dit, courir nu peut s’avérer désagréable pendant les premières foulées. Pendant la pratique sportive, les sous-vêtements contribuent à notre confort en garantissant un maintien de nos parties intimes. Les hommes qui courent nu pour la première fois peuvent être gênés de voir leurs parties génitales se balancer pendant la course. Même chose pour les femmes, habituées à avoir un soutien-gorge qui empêche leur poitrine de tomber ou de s’agiter. Si vous persévérez, ces changements cesseront de vous perturber, mais vous devez les accepter lors de vos premières sorties. Vous n’y parvenez pas ? Tournez-vous vers la randonue, tout aussi agréable que le footing nu.

Afin d’éviter les frottements répétés liés au ballottage, vous pouvez appliquer de la vaseline sur certaines parties du corps (testicules, haut des cuisses).

Où courir nu ?

Avant de faire votre premier footing nu, vous devez savoir que vous ne pouvez pas sortir de chez vous sans vêtement et faire le tour de votre pâté de maisons au nom de la liberté du corps. Si vous ne courez pas dans un endroit où le naturisme est toléré ou autorisé par arrêt municipal (par exemple une plage ou un centre naturiste), vous encourez jusqu’à un an de prison et 15 000 € d’amende.

Plusieurs femmes ont déjà osé faire leur jogging seins nus dans les rues de Paris sans être verbalisées (tout juste un rappel à l’ordre des gendarmes ou des policiers leurs priant de se rhabiller), mais vous n’aurez peut-être pas autant de chance qu’elles si vous tentez l’expérience. Par conséquent, renseignez-vous bien avant d’enlever votre short et vos sous-vêtements, car une imprudence peut vous coûter très cher.

En 2011, en Nouvelle-Zélande, un joggeur nu a été dénoncé par une promeneuse outrée. L’homme a été condamné dans un premier temps mais a fait appel et a finalement obtenu gain de cause. Le juge a mis en avant la liberté de courir nu en indiquant que l’homme en question n’était en aucun cas un exhibitionniste.

En avril 2018, un autre coureur nu a été identifié aux Etats-Unis dans le centre-ville de Baltimore, une ville de plus de 600 000 habitants de l’État du Maryland. L’homme a été filmé par plusieurs caméras et smartphones en train de courir allègrement sans vêtement un lundi matin à 8h30, en pleine heure de pointe, à une heure où le trafic est dense et des milliers de personnes se rendent à leur lieu de travail. Il trottait nu en toute tranquillité à côté des voitures et des piétons, et ne portait même pas de chaussures. La police a reçu pendant les secondes qui suivirent de nombreux appels, mais n’a pas pu retrouver le fameux joggeur nu qui aurait été poursuivi pour outrage à la pudeur.

Laisser un commentaire