[:fr]Naturisme : petit manuel de savoir-vivre[:]

[:fr] 

Apprivoiser sa nudité, apprendre à vivre ensemble, respecter à la fois les autres et l’environnement : voilà les clés pour réussir ses vacances dans un centre naturiste ! France 4 Naturisme vous offre quelques conseils.

Naturistes, vivez nus !

Cela peut sembler évident à beaucoup d’entre vous mais, dans un centre naturiste, il est conseillé de se … dévêtir ! Même si c’est votre premier séjour naturiste, jouez le jeu ! En effet, l’ambiance est bien plus sereine lorsque tout le monde est dévêtu, les vêtements ayant tendance à attirer les regards. Personne n’est venu pour scruter votre corps, vous pouvez être serein. Et tous nus, nous sommes tous égaux : nos corps se ressemblent, les différences sociales disparaissent. Chez France 4 Naturisme, la nudité totale est d’ailleurs encouragée partout et devient indispensable dans tous les lieux de baignade. Bien entendu, de mauvaises conditions météorologiques, des raisons médicales, ou encore la pratique d’un sport puissent vous amener à vous habiller. De même, les adolescents pudiques peuvent tout à fait se couvrir d’un paréo ou d’une serviette.

© Céline Hamelin

Respect, tolérance et courtoise : valeurs phares du naturisme

Chaque personne, chaque corps, mérite le respect le plus total. Assumez votre corps, évitez de fixer toute particularité physique et respectez le handicap. Comprenez les appréhensions de ceux qui découvrent le naturisme. L’amabilité et la gentillesse ne coûtent rien, mais nous offrent pourtant la garantie de belles vacances, riches de partage et de convivialité. Discrétion et savoir-vivre sont aussi de mise. Ainsi, dans votre centre naturiste, évitez d’être trop bruyant, respectez les installations et roulez lentement en voiture. Chaque établissement possède sa propre réglementation : n’oubliez pas d’en prendre connaissance. En dehors du centre, veillez à pratiquer le naturisme dans des endroits où il est autorisé. Enfin, aucun comportement de voyeurisme ou d’exhibitionnisme ne saurait être toléré dans un centre naturiste.

© Céline Hamelin

Quelques mesures d’hygiène pour un naturisme serein

Une bonne hygiène corporelle est indispensable pour qui veut respecter son corps et les autres, spécialement lorsque l’on fréquente des espaces communs tels que des piscines. Par ailleurs, nous vous conseillons, lors de vos déplacements au sein de votre centre naturiste, de toujours emmener une serviette avec vous. Elle vous permettra de vous asseoir à la terrasse du bar, de vous installer au restaurant, de profiter des transats de la piscine, etc.

© Céline Hamelin

Naturisme et respect de l’environnement

Respecter les autres et soi-même, c’est primordial. Mais n’oublions pas la nature, qui nous fait cadeau de tant de bienfaits et de beautés. Chez France 4 Naturisme, nous prônons un naturisme qui se vit en harmonie avec un environnement préservé. Nous vous encourageons donc à :

  • respecter les sites de vos vacances, notamment en allumant des feux uniquement dans les endroits conçus à cet effet,
  • trier vos déchets grâce aux espaces dédiés (poubelles de tri sélectif, compost),
  • réduire autant que possible vos consommations d’énergie et d’eau,
  • préférer la marche à pied ou le vélo à la voiture chaque fois que vous le pouvez.
  • Privilégier lors de vos achats les circuits courts, les produits frais et locaux ou encore le bio.

En un mot, devenez éco-citoyens !

© Céline Hamelin

Vous voilà parés pour de merveilleuses vacances naturistes. N’hésitez surtout pas à nous contacter si vous avez des questions, nos équipes se feront un plaisir d’y répondre.

À bientôt !

L’équipe de France 4 Naturisme.

 [:]

Vous avez apprécié cet article? Partagez-le!

Une réflexion sur “[:fr]Naturisme : petit manuel de savoir-vivre[:]

  1. J’ai été (2 années de suite) à Bélézy il y a une dizaine d’année et j’ai profondément regretté la « textilisation » du lieu passé 19H00… C’est bien simple, il devait y avoir sur tout les lieux de vie 5 ou 6 personnes nus (ou du moins sans rien sous la taille) au point qu’on finissait par se sentir mal à l’aise de faire parti de ces rares personnes au milieu de tous ces textiles et du coups je n’y suis plus retourné… Ma question est la suivante: les choses ont-elles évolué depuis?!

Laisser un commentaire